Armoire de Sumène aux quatre saisons, Languedoc 17 ème siècle.

Armoire de Sumène aux quatre saisons, Languedoc 17 ème siècle.

Armoires

Epoque : XVIIe siècle

Style : Louis XIII

Dimensions :
Largeur : 176 cm
Hauteur : 250 cm

Etat : Bon état


Description :

Armoire de Sumène aux quatre saisons, Languedoc 17 ème siècle.

 

Trés belle armoire de Sumène* en noyer massif ouvrant par deux vantaux en façade.

Les portes à douze panneaux sculptés, le premier et le dernier rang à feuilles d’acanthes et animaux.

Le rang du milieu figurant des personnages humains symbolisant les quatre saisons, deux femmes tenant dans leurs bras des fleurs et des gerbes de blé symbolisant le printemps et l’été, sur la porte de gauche, et sur la porte de droite une femme sous une treille tenant des grappes de raisin pour l’automne et un vieillard se réchauffant devant un brasero pour l’hiver.

Les montants richement sculptés de guirlandes de chutes de fruits.

La traverse haute arborant une frise ornée de puttos dans des rinceaux d’acanthes et au milieu deux angelots tenant une couronne comtale à neuf rangs de perles au dessus d’un blason armorié, enfin deux visages d’angelots joufflus positionnés en écoinçons à 45 degrés termine la traverse.

Au dessus, la corniche à denticules supporte un fronton à larges pans coupés décoré de rinceaux et surmontés de deux dragons ; au centre une niche entourée de deux colonnes torsadées* contient une statuette de Joseph tenant le christ dans ses bras.*

Les cotés à tablettes à six panneaux.

 

Trés bel état de conservation.

 

Travail languedocien d’époque Louis XIV vers 1650.

 

Dimensions :

 

Hauteur : 250 cm ; Largeur : 176 cm ; Profondeur : 65 cm

 

Provenance : Chateau Héraultais

 

Modèles similaires :

 

Trois armoires de ce type à décor aux quatre saisons mais ayant perdu leur fronton sont connus :

 

-Vigan musée des vallées cévenoles

-Pézenas musée Vulliot-Saint Germain

-Chateau d’Espeyran-Saint Gilles (Gard)

 

Bibliographie :

 

Les armoires figurées du bas-Languedoc ; Bibliothèque des métiers et musée du vieux Nîmes par M.Nougarède, P.Tararieux, L.Puech, D.Travier et A.Cheval

 

*Ce type d’armoire a pris le nom d’armoire de Sumène après la découverte dans ce village du Gard. d’un exemplaire signé d’un menuisier local (Jacques Bres) et daté 1688.

Il s’agit probablement d’une variante tardive des modèles originaux dont le centre de production nous est encore inconnu, certains historiens optent pour Pézenas, d’autres pour Nîmes voir pour les Cévennes, notamment la région d’ Alès-Anduze ou furent découvert de nombreux exemplaires.

 

*Les colonnes torsadées entourant la niche symbolisent les colonnes du temple de Salomon.

 

* Contrairement à l’iconographie classique de la vierge à l’enfant, la représentation de Joseph nous indique ici qu’il est le père naturel de Jésus, conformément aux croyances protestantes.

 

Notre avis :

 

De cette mystérieuse armoire dont nous ne savons encore que peu de choses.

En effet si nous sommes à peu prés certain qu’elle fut produite en Languedoc au milieu du 17 ème siècle, nous ignorons encore la localisation de l’atelier originel.

Avec une architecture puissante, une taille opulente et de riches sculptures nous savons que ces pièces étaient réservées à une élite de la noblesse Languedocienne afin de meubler les pièces d’apparats de leurs châteaux.

Notre armoire, de la plus grande rareté, arbore des armoiries Comtale qui pourrait nous éclairer sur son origine.

Nous contacter

Téléphone :

Nom* :

E-mail* :

Message* :

(* champs obligatoires)

Produits similaires