Buste dit de Sènéque , Travail Italien fin 18 ème début 19ème.

Buste dit de Sènéque , Travail Italien fin 18 ème début 19ème.

Sculptures

Epoque : XVIIIe siècle

Style : Romain

Dimensions :
Hauteur : 30 cm

Etat : Superbe état


Description :

 

 

Beau buste en bronze à patine noire représentant le philosophe Sénèque.

 

Piédouche circulaire en marbre jaune de Sienne d’origine.

 

Bel état de conservation, grande qualité de fonte, de patine et de ciselure.

 

Travail Italien de la fin du 18 ème siècle ou du tout début du 19 ème siècle.

 

Hauteur : 30 cm

 

 

Représenté le visage émacié, les yeux creusés et les cheveux hirsutes ce portrait exprime parfaitement l’état d’esprit des philosophes Stoïcien du début de notre ère.

Contrairement aux grands préceptes de l’empire Romain, qui idéalise la beauté du corps, les grands penseurs de ce courant ne s’intéressent que trés peu à leurs apparences physiques.

 

Ce buste dont l’original, fondu entre 0 et 50 après JC, est exposé au musée archéologique de Naples connut un fort succès des les premiers jours de sa découverte en 1754 à Herculanum.

Extrait des ruines de la villa des Papyrus avec des dizaines d’autres sculptures lors des grandes fouilles ordonnées par Charles de Bourbon à partir de 1750, il est un des plus beaux bronzes connu de l’empire Romain et représente non seulement un idéal philosophique mais aussi un objet de grand luxe réservé à l’élite de la Rome Impériale.

 

En effet d’après des recherches poussées la luxueuse villa dite des Papyrus, en référence aux centaines de rouleaux retrouvés carbonisés sur place, serait la résidence secondaire de Pison qui n’était d’autre que le beau père de Jules César.

La villa sera comme l’ensemble de la cité, recouverte par une gangue volcanique de quinze mètres de haut suite à l’éruption de Vésuve en 79 après JC.

 

Notre modèle n’est pas comme la majorité des pièces de ce type, une épreuve de l’atelier des Chiurazzi datant de la fin du 19 ème, mais une fonte plus ancienne, de grande qualité et datant de la fin du 18 ème siècle ou du début du 19 ème.

Ce type d’objet dit du « grand Tour » était vendu à l’élite de la noblesse européenne, venue en Italie à la recherche des anciennes traces de notre humanité afin de parfaire son éducation.

Nous contacter

Téléphone :

Nom* :

E-mail* :

Message* :

(* champs obligatoires)

Produits similaires